Programme de technologie en 6ème
Le programme officiel
Cycle d'adaptation

I - ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES
 

A - Préparation à la réalisation du projet
1 - Mise en forme des matériaux
2 - Construction électronique
3 - Approche de la commercialisation d'un produit
B - Traitement de l'information textuelle
II - ÉVALUATION

III - LIENS AVEC LES AUTRES DISCIPLINES

ANNEXE - Note d'accompagnement des programmes de technologie en 6ème


I - ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES

Les activités proposées aux élèves, les compétences qu'elles permettent d'acquérir, ainsi que les connaissances associées sont regroupées en deux parties, permettant notamment la mise en œuvre de la plupart des équipements du collège.

Cette présentation est destinée à organiser l'enseignement en séquences conduisant à des productions identifiées, d'une durée assez courte pour maintenir l'intérêt des élèves.

La première partie est une préparation à la réalisation sur projet, qui est développée dans les classes suivantes:


Le temps consacré à la première partie représente les quatre cinquièmes de l'horaire annuel, dont trois cinquièmes pour les phases de production.

La seconde partie a pour but de familiariser l'élève à l'outil informatique: elle est consacrée au traitement d'informations présentées sous forme de texte, à des fins de communication.

La répartition des activités dans l'année scolaire doit être adaptée aux contraintes résultant de la disponibilité des équipements mis à la disposition des élèves.
 

A - PRÉPARATION À LA RÉALISATION SUR PROJET
Cette partie comporte deux activités de fabrication (mise en forme des matériaux, construction électronique) et une approche de la commercialisation d'un produit.
1) - Mise en forme des matériaux
Elle est centrée sur la réalisation d'un objet simple, permet à l'élève de découvrir les techniques de mise en forme des matériaux. Il s'agit pour lui d'utiliser l'éventail le plus large possible des outillages et machines disponibles. L'élève dispose de tous les documents utiles, des montages d'usinage et des gabarits.

L'élève étudie l'objet afin de mettre en évidence ses fonctions et ses conditions d'usage, les caractéristiques des différentes pièces qui le composent, dans le but d'identifier et éventuellement de justifier les matériaux utilisés. Il réfléchit à l'ordonnancement des opérations de fabrication. L'élève découvre les moyens techniques permettant la réalisation d'opérations de découpage, de poinçonnage, de perçage, de pliage et de thermoformage. Il utilise divers outillages permettant le serrage et l'assemblage ainsi que des instruments de contrôle.

Dans le domaine de l'étude de l'objet, les compétences attendues des élèves sont :

  •  repérer les différentes pièces constituant l'objet à l'aide des représentations appropriées,  notamment des vues en perspectives et des vues éclatées;
  • reconnaître et nommer, par grandes familles, les matériaux utilisés, en indiquant leur aptitude au  façonnage, leur résistance à la corrosion, leur impact sur l'environnement.
  • Dans le domaine de la fabrication, les compétences attendues des élèves sont :
  • identifier et utiliser rationnellement les outillages;
  • mettre en relation les opérations réalisées et les moyens techniques utilisés;
  • installer et maintenir en place une pièce sur une machine pré-réglée;
  • identifier et utiliser les dispositifs de mise en oeuvre et de sécurité d'une machine;
  • suivre une procédure à partir de documents indiquant les opérations et les contrôles à effectuer ;
  • mesurer et contrôler des distances et des dimensions exprimées en millimètres.
  • 2) - Construction électronique
    Il s'agit de faire découvrir aux élèves, qui ont déjà eu une première expérience des montages électriques à l'école primaire, les opérations de câblage qui permettent de réaliser un ensemble électronique dont la fiabilité est assurée.

    Les activités des élèves sont organisées dans le cadre de la réalisation d'un objet technique, obtenu par assemblage de composants électroniques usuels au moyen d'un câblage imprimé, et alimenté par des piles. La fonction d'usage du produit fabriqué est clairement identifiée et doit être validée en fin de réalisation.

    Seules les phases de fabrication et de contrôle sont abordées par les élèves au cours de cette unité, à l'exclusion de la conception du produit.

    Les élèves disposent du schéma structurel, du plan d'implantation des composants sur le circuit imprimé et sur le boîtier. Le typon, les composants nécessaires, ainsi que le boîtier leur sont fournis.

    Dans le domaine de la fabrication, les compétences attendues de l'élève sont :

  • organiser son poste de travail en respectent les règles de sécurité ;
  • réaliser le circuit imprimé par photogravure à partir des consignes données ;
  • effectuer les perçages du circuit à l'aide d'un outillage adapté ;
  • implanter les composants et réaliser les connexions par brasage à l'étain.
  • Dans le domaine du contrôle, les compétences attendues de l'élève sont :
  • contrôler la continuité des pistes conductrices et l'absence de court-circuit entre pistes voisines ;
  • vérifier la conformité de la valeur de la tension aux différents points test du circuit en utilisant  correctement un contrôleur ;
  • valider la fonction d'usage du produit dans ses conditions normales d'utilisation.
  • 3) - Approche de la commercialisation d'un produit
    Le but est de sensibiliser l'élève au fait qu'un produit n'a d'intérêt que dans la mesure où il est mis à la disposition du consommateur. Ceci suppose la réalisation d'opérations spécifiques et la mise en oeuvre de techniques pour faire connaître l'existence du produit, le conditionner, l'emballer, le distribuer, le vendre.

    Les activités proposées aux élèves prennent appui sur l'observation de la réalité relative à un produit existant, proche d'eux, et donnent lieu à des réalisations concrètes.

    Elles prennent la forme de recherches d'informations (observation de terrain, enquête, dépouillement d'une documentation), d'analyses comparées de documents réels, d'analyses de situations, de productions (réalisation de dossiers, de fiches).

    Les supports d'observation, d'analyse et de réalisation seront notamment :

  • des supports écrits (catalogues, nomenclatures, annuaires, documents techniques,  documents publicitaires, documents commerciaux) ;
  • des produits accessibles aux élèves ;
  • des établissements commerciaux de l'environnement des élèves.
  • Les compétences attendues des élèves sont :
  • les méthodes de distribution utilisées (vente en magasin, vente à domicile, vente à distance) ;
  • les types de commerce concernés (commerce traditionnel, grandes et moyennes surfaces, commerce de proximité, commerce spécialisé) ;
  • les méthodes de vente pratiquées (vente-conseil, libre service) ;
  • repérer, pour un produit donné : les rôles de l'emballage, les types d'emballages utilisés ;
  • rechercher, décoder pour un produit donné :

  • - une documentation produit (technique et commerciale) diversifiée (catalogues, annuaires, fiches techniques, étiquettes informatives) ;
    - des documents publicitaires relevant de la publicité directe ou de la publicité média.


    B - TRAITEMENT DE L'INFORMATION TEXTUELLE


    Le but de cette partie est d'amener l'élève à l'utilisation raisonnée du micro-ordinateur et des fonctionnalités de base d'un logiciel de traitement de texte, en fonction d'un impératif de communication, dans le respect de la langue française et des usages.

    Les activités proposées aux élèves sont des activités individuelles de traitement de texte sur poste de travail informatique.

    Elles sont centrées sur la découverte de la pratique de l'ordinateur, et contribuent à une première approche de la notion de fichier.

    Elles prennent appui, pour l'essentiel sur des textes préalablement saisis. Elles recourent à l'utilisation de logiciels de traitement de texte (intégrés ou non) à l'exclusion de logiciels de publication assistée par ordinateur.

    Les activités suivantes sont privilégiées :

  • prise en main du poste de travail (matériel et logiciel) ;
  • impression d'un texte déjà saisi ;
  • mise en forme d'un texte déjà saisi à partir de consignes ;
  • chargement d'un fichier ;
  • saisie d'un texte.
  • La création d'un texte nouveau ne s'opère qu'en fin de formation et n'occupe qu'un temps très limité.

    Les compétences attendues de l'élève sont :

  •  mettre en route le micro-ordinateur, lire le menu, lancer le logiciel, choisir les commandes, quitter le logiciel ;
  • adopter la posture pertinente devant le poste informatique ;
  • imprimer un texte, sauvegarder, stocker un texte en mémoire ;
  • mettre en forme un texte en recourant au gras, à l'italique, aux majuscules, en utilisant l'alignement le retrait de paragraphe, le centrage ;
  • modifier un texte en supprimant, en insérant, en substituant des caractères, des mots, des phrases ;
  • créer un fichier..
  • II - ÉVALUATION

    L'évaluation des élèves devra comporter trois composantes:

  • la première est une appréciation de l'application de l'élève dans l'activité collective qui lui est proposée ;
  • la deuxième est une estimation des progrès que l'élève a effectués pour chacune des compétences attendues. Par l'observation et l'aide individuelle au cours des activités, le professeur s'efforce de faire progresser chaque élève ;
  • la troisième consiste en un contrôle : une maîtrise minimale doit être atteinte pour chacune des compétences attendues, en vue de la poursuite des études.

  • III - LIENS AVEC LES AUTRES DISCIPLINES

    L' enseignement de la technologie en classe de sixième contribue à la maîtrise progressive de la langue française de trois manières :
     

    L'enseignement de la technologie en classe de sixième participe à l'éducation à la citoyenneté de deux façons :
  • en développant l'esprit critique à l'égard des diverses formes de communication commerciale ;
  • en donnant les moyens d'être un consommateur avisé, capable d'exploiter les informations qui lui sont fournies sur les produits.
  • L'enseignement de la technologie en classe de sixième contribue à la mise en place du dispositif de consolidation par le travail qu'il permet de faire sur la construction d'un texte en exploitant quelques possibilités d'un logiciel de traitement de texte.

    L'enseignement de la technologie en classe de sixième élargit et conforte les acquisitions de l'école élémentaire en informatique par une utilisation rationnelle d'outils, matériels et logiciels.

    S'agissant des liens avec les sciences de la vie et de la terre, l'accent est mis sur le complémentarité des démarches d'observation d'une part, de réalisation d'autre part, qui contribuent à la connaissance par les élèves du monde dans lequel ils vivent et sur l'action de l'homme.

    Retour à la page d'accueilRetour en haut de la page